webleads-tracker

Sélectionner une page

Télétravail : où en sont les entreprises françaises ?

23 Oct 2020

L’année 2020 aura été marquée par de grands épisodes, tant sur le plan sanitaire qu’économique. Dans le monde des entreprises, s’il y a bien un mot qui a circulé sur toutes les lèvres ou presque, c’est le télétravail. L’étude des tendances Google ne va d’ailleurs pas nous contredire puisqu’elle nous révèle que le terme « télétravail » a été recherché plus d’un million de fois cette année sur sa plateforme. Le contexte lié à la Covid-19 a mis un coup de projecteur évident sur un sujet qui était déjà sur une courbe ascendante depuis plusieurs années. Mais alors où en sont réellement nos entreprises françaises en termes de télétravail ?

télétravail

Une demande de plus en plus forte

Le télétravail fait partie de ces changements propulsés par la vague du digital. Les outils sont aujourd’hui interconnectés, les données accessibles de partout et les technologies de l’information et de la communication toujours plus puissantes. Voilà notre monde professionnel fin prêt à initier un changement de fonctionnement d’envergure, au moins en théorie.

C’est en tout cas ce que souhaiteraient bon nombre de salariés de nos entreprises françaises. Des études récentes menées par Malakoff Humanis et Malakoff Mederic nous expliquent que seulement un petit tiers des salariés (29%) bénéficient du télétravail de façon occasionnelle en France, alors que près de deux tiers (61%) aimeraient le mettre en place de façon récurrente. Même s’il ne s’agit pas de réclamer un télétravail à 100%, la demande est en tout cas grandissante et de plus en plus de dirigeants devront y apporter des réponses. D’autant plus que les motivations sont légitimes. Parmi les plus fréquentes, on retrouve :

  • La réduction des temps et coûts de déplacement « domicile-travail »
  • La diminution du stress et de la fatigue
  • Une meilleure productivité et concentration
  • Un équilibre vie pro/perso plus sain

Une transformation pas si évidente

Sur le papier, toutes les motivations évoquées ci-dessus sont louables et positives. Le grand sujet du télétravail n’est pourtant pas si simple à résoudre. L’idée même d’un travail distant en étant bien équipé est évidemment bien plus répandue qu’au début des années 2000, mais sa mise en place de façon contractuelle et récurrente peine à s’installer.

Pour preuve, seulement 4% des dirigeants d’entreprise se disent totalement favorables au télétravail en toutes circonstances. 51% y sont toutefois plutôt favorables sous certaines conditions, alors que 36% se disent plutôt défavorables et 8% y sont absolument opposés. Parmi les motifs de refus ou de résistance au télétravail, on retrouve notamment :

  • La culture du présentéisme
  • L’incompatibilité avec le métier de l’entreprise
  • Le manque de confiance
  • La difficulté de manager à distance 

Construire un télétravail efficace

Le télétravail, comme toute forme de collaboration, doit s’inscrire dans la continuité des objectifs de l’entreprise. De la même façon qu’il y a des règles en présentiel, le fait de travailler depuis son domicile doit lui aussi permettre d’être connecté à la dynamique globale de votre organisation. Au-delà des avantages loués par les uns et des craintes ressenties par les autres, la mise en place du télétravail doit se faire avec cohérence afin de créer un cadre propice à la performance. Distant ou non, chaque collaborateur doit rester impliqué, disponible et productif.

Pour le permettre, les équipements et les outils mis à disposition jouent bien sûr un rôle clé. Pour compléter la traditionnelle boîte mail (trop souvent saturée), on peut citer par exemple les plateformes collaboratives comme Microsoft Teams ou Slack. Ces solutions permettent de partager de l’information spontanément avec un collègue, un groupe de personnes ou l’entreprise entière en fonction des canaux utilisés.

Travailler à distance, loin de ses collègues, c’est aussi un défi à part entière ! Pour rester synchronisés et avancer tous dans le même sens, les planificateurs de tâches comme Microsoft Planner ou Trello sont très précieux. Ils permettent d’avoir une bonne coordination d’équipe avec des tâches, des délais et des rôles bien définis. En plus de leurs vertus collectives, ces outils constituent aussi un bon levier de performance et d’organisation sur le plan individuel en offrant une vue sur les échéances à venir. Dans la même logique collaborative, les espaces de stockage cloud (Dropbox, Microsoft OneDrive, Google Drive) sont absolument incontournables pour centraliser des documents et les rendre accessibles partout, tout le temps, à tous ceux qui en ont besoin.

Enfin, le télétravail déclenche forcément une distance sur le plan social et il est essentiel de maintenir le lien entre les différentes équipes d’une organisation. Les solutions de visioconférence HD et la téléphonie IP ont clairement le vent en poupe ces derniers temps et répondent avec pertinence aux besoins de communication des entreprises. La téléphonie IP croise intelligemment téléphonie et informatique pour permettre de rester joignable à tout moment et de décrocher en un clic directement depuis son ordinateur. Pratique ! La visioconférence, quant à elle, va encore plus loin et permet de créer des réunions plus interactives et créatives que les échanges par mails ou téléphone.

 

Voilà une ère nouvelle qui semble s’ouvrir dans nos façons de travailler les uns avec les autres. La crise sanitaire récente, adossée à une recherche de qualité de vie au travail déjà bien présente depuis plusieurs années, remet le télétravail en haut de la pile. Et si les collaborateurs peuvent légitimement souhaiter évoluer vers du travail distant, les entreprises sont aussi en droit de définir des règles de fonctionnement pour que cette nouvelle organisation vienne nourrir leur développement. 

 

Chez Resadia, notre expertise IT nous amène également à souligner les enjeux liés à la cybersécurité. La consommation des ressources informatiques depuis son domicile, aussi bien les données que les applications, doit se faire de façon encadrée et sécurisée. Les DSI ont un rôle important à jouer pour sensibiliser les utilisateurs face aux risques de cybercriminalité auxquels nous sommes tous confrontés. De plus en plus d’entreprises se font d’ailleurs accompagner sur ces sujets sensibles pour déployer le télétravail efficacement et sereinement, dans l’intérêt de tous.

Découvrez nos autres actualités

Recevez toutes les actus IT !
Inscrivez-vous à la newsletter Resadia

Share This